05-PD3-Liora Israël-Introduction au débat : “Comment refonder une démocratie dans l’enseignement supérieur et la recherche ?”_151211

Alors je le disais, les chantiers sont nombreux et on voit que le niveau de débat s’élève très vite effectivement vers des questions d’intérêt général et politiques qui sont à la fois les nôtres et celles que l’on ne peut pas tout à fait adresser ici. Alors je propose que l’on revienne vers un certain nombre de dossiers précis et peut-être pour commencer que l’on parle du dossier de l’université, on parlera aussi évidemment des institutions de recherche ou des institutions plus hybrides comme l’EHESS. On va commencer par l’université, car la LRU est certainement particulièrement intéressante de ce point de vue là. Je veux dire que cela a été à la fois l’occasion tout de même d’un mouvement très important dans nos communautés, un mouvement qui a été un échec, et qui a eu aussi des coûts importants en termes de démobilisation dont il faut tenir compte. Mais c’est aussi une réforme qui maintenant est mise en place avec des conséquences que l’on voit apparaître sur les budgets de certaines universités. Ce sont aussi des réformes qui ont été faites je crois par les présidents d’université et qui ont créé des formes de fracture assez importantes j’ai l’impression dans un certain nombre d’institutions. Alors effectivement comment fait-on à la fois pour recréer du lien dans ces institutions, pour reproposer un rôle d’articulation de la place des universités dans ce système national en évitant que des déséquilibres trop forts se créent et qui évidemment soient soutenus par une politique d’Idex ? Commençons donc par le chantier de l’université : la mastérisation, les compétences élargies, la LRU, comment reposer les bases de notre fonctionnement ? Et aussi éventuellement des récits de ce qui s’est passé localement pour parler de choses concrètes, puisque par exemple à l’EHESS, qui est assez spécifique puisqu’il s’agit d’un grand établissement, on vient de passer aux compétences élargies et on ne sait pas ce que cela va donner.