Jean-François Mèla - introduction de la séance - "L'université et la recherche en questions" - 10° séance séminaire - 220312

10 août 2012
Par

Nous vivons une période de réformes qui visent à transformer en profondeur l'université et la recherche et qui va probablement s'étaler sur plusieurs années. Ces réformes, il faut bien le dire, divisent beaucoup plus qu'il n'y paraît le milieu universitaire. Au-delà de la bataille qu’il y a eu il y a trois ans en 2009, et qui d'ailleurs pourrait reprendre, l'idée de cette séance c'est je crois de prendre un peu de distance pour mieux apprécier les enjeux et dégager des perspectives. Donc je vais tout de suite donner la parole aux intervenants. Ce sont d'une part un philosophe, Pierre Macherey, et un philosophe et historien des sciences Michel Blay. Pour ma part, en ma qualité de mathématicien, je suis un peu un huron dans cette assemblée. Remarquez, j'aurais bien aimé faire de la philosophie mais le proviseur m'a dit : « vous n'y pensez pas, vos parents n'ont pas les moyens ! ». Bon. Alors je suis heureux d'être avec deux philosophes

Michel Blay : Dont les parents avaient les moyens sans doute !1

Jean-François Mèla : Très brièvement, Pierre Macherey est professeur émérite à l'université Lille-III, et je noterai qu'il anime là-bas notamment un groupe d'étude intitulé : la philosophie au sens large. Ce qui convient assez bien je crois à notre propos d'aujourd'hui. Il a récemment publié un livre intitulé La parole universitaire dont il sera question. Michel Blay, lui, est directeur de recherche au CNRS, président du comité d'histoire du CNRS et rédacteur en chef de la revue d'histoire des sciences. Il vient de publier un livre sur les débuts du CNRS après la deuxième guerre mondiale, dont il sera certainement question. Je vais leur donner la parole et je me réserve après leurs interventions de poser un certain nombre de questions ou de faire des observations dignes d'un huron pour introduire le débat qui suivra.

  1. rires []

Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : Politiques des Sciences (2010-11)

Les commentaires sont fermés.

Sites pertinents