Annonce séance 2 séminaire Politiques des sciences_131212

5 décembre 2012
Par
ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES EN SCIENCES SOCIALES

Les Politiques des sciences. Séminaire alternatif

2e et 4e jeudis du mois de 17 h à 19 h

(salle M. et D. Lombard, 96 bd Raspail 75006 Paris)

22 novembre 2011 au 23 mai 2012

Deuxième séance

Jeudi 13 décembre 2012

"Les précaires dans l’enseignement supérieur et la recherche"

 

Débat avec:

Joan Cortinas et Artemisa Flores Espinola (membres de la coordination nationale des précaires ESR)
Sébastien Hernandez(Sud étudiant EHESS)Bernard Jusserand (Physicien, CNRS, SNTRS CGT, section de Jussieu)


Modérateur: Elie Haddad

Les établissements de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche sont gravement touchés par l’explosion de l’emploi précaire. Une enquête nationale sur la précarité dans l'ESR menée en 2009  a montré qu'un quart des personnels occupaient alors un statut d'emploi précaire, c’est-à-dire environ 50 000 personnes sur l’ensemble du territoire. Cette situation est liée à l’organisation de l’ESR mise en place par les gouvernements précédents, que le gouvernement actuel s’apprête à pérenniser en se contentant de la toiletter légèrement, en contradiction avec les attentes des personnels et des étudiants.

Des secrétaires, des cuisiniers(ères), des informaticien(nes) embauché(es) en CDD dix mois sur douze depuis parfois plus de dix ans : l’interruption des deux mois de vacances, sans salaire, permet aux universités de contourner l’obligation de pérenniser des contrats après six années d’embauche consécutives. Des enseignant(es) rémunéré(es) en vacations, mode de rémunération par lequel les établissements publics économisent sur les cotisations chômage de leurs personnels. Des docteur(es) sans poste qui, courant après des contrats de quelques mois, s’éparpillent d’un objet de recherche à l’autre, contraint(es) d’utiliser les indemnités de chômage pour financer leurs recherches entre deux contrats. Des ingénieur(es) et des technicien(nes) qui travaillent trois ans sur des plate-formes et sont remercié(es) pour organiser une rotation des sans-droits.

De fait, la politique de concurrence exacerbée entre les établissements et entre les personnels, orchestrée par la loi dite du Pacte pour la recherche, la loi LRU, les structures dites d’excellences (Idex, etc), l’AERES et les dispositifs organisant la course aux ressources propres (appels d’offres de l’ANR, appels d’offres du Grand Emprunt, contrats européens, formation par apprentissage, formation continue,…) aboutit inévitablement à développer dramatiquement l’emploi précaire notamment par l’explosion des appels d’offres générés par ce système, à ne pas améliorer la réussite des étudiants, à réduire la démocratie et la collégialité comme une peau de chagrin, et à terme à remettre en cause le statut de fonctionnaire dans l’ESR.

Nos invités présenteront la mobilisation actuelle, notamment l’Appel des 50000 et les collectifs Sortir de la précarité.

 

 

Les transcriptions des séances des années 2009-2012 sont disponibles sur http://pds.hypotheses.org  Celles de l'année 2012-13 seront mises en ligne ultérieurement.

de la part de: Isabelle Backouche (MC EHESS), Michel Barthélémy (CR CNRS), Claude Calame (DE EHESS), Robert Descimon (DE EHESS), Sophie Desrosiers (MC EHESS), Mary Picone (MC EHESS), Christian Topalov (DE EHESS)


Adresses électroniques de contact : michel.barthelemy (at) ehess.fr, descimon(at)ehess.fr, topalov(at)ehess.fr

ET APRES ?


10 janvier 2013 :  "Les ITA et Biatoss dans la réforme de l’enseignement supérieur et de la recherche"

Invités : Mireille Delbraccio, ingénieur d’études Cnrs en philosophie et Damien Cartron, ingénieur de recherche Cnrs en sociologie.

Modératrice : Annick Kieffer, ingénieur de recherche Cnrs

24 janvier 2013 :  "Où vont les assises de l’enseignement supérieur et de la recherche-2 ?  : Bilan et perspectives "

Invités : Henry Audier et Christophe Pébarthe

Modérateur : Michel Barthélémy

14 février 2013 :  "Les libertés universitaires (collégialité, liberté de la recherche…) dans la réforme de l’enseignement supérieur et de la recherche ?"

Invités : Sandrine Garcia, Jean-François Mèla et Denis Roynard

Modérateur : Michel Barthélémy

 


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : Politiques des sciences (2012-13)

Les commentaires sont fermés.

Sites pertinents


Carnets de recherche