Introduction 4° séance du séminaire PDS 161209_Robert Descimon

Cette quatrième séance a pour thème un des problèmes majeurs, vraiment centraux, de la situation universitaire, hier et aujourd’hui, et demain probablement. Ce problème est celui des pratiques de l’évaluation collégiale : le CNU (Conseil National des Universités).

La séance va s’organiser autour de quatre courtes introductions. La première sera l’introduction générale par Nicolas Dodier. Philippe Boutry parlera pour la section 22 (histoire moderne et contemporaine), qu’il préside. Stéphane Beaud parlera de la section 19 (sociologie, démographie), où il se passe beaucoup de choses. Barbara Glowczewski traitera de la section  20 (ethnologie, préhistoire et anthropologie biologique). Et enfin, le discutant, Nicolas Pouyanne, qui est vice-président de la section 25, mathématique, et ancien secrétaire de la Commission Permanente du CNU. Là aussi, il y a une faiblesse de notre séminaire alternatif, c’est que les sciences « inhumaines », non sociales, ne sont pas assez représentées et je le déplore beaucoup.

Je cède la parole à Nicolas Dodier.