Robert Descimon Présentation 10° séance séminaire PDS: « Parlons argent »_170310

Je remercie les trois participants qui vont animer ce débat. Un débat dans lequel nous allons parler argent mais en examinant cette question d’une façon qui se veut ample. Trois participants qui sont Jean Fabbri, la « procuratrice » de Mademoiselle Obscure Précaire, qui avait beaucoup fait parler d’elle sur la toile l’an dernier,  et une très vieille connaissance pour moi, Henri-Edouard Audier, avec qui j’ai travaillé très longtemps au SNCS. Continuer la lecture de « Robert Descimon Présentation 10° séance séminaire PDS: « Parlons argent »_170310 »

Jean Fabbri_PDS 10 170310

Dans le bref temps de cet exposé, je ne vais pas contextualiser exagérément la problématique « Parlons argent », et je renvoie bien évidemment aux séances précédentes (voir le site du séminaire), à quelques articles que j’ai publiés sur des sujets complètement au cœur de cet exposé ou sur des sujets connexes, sur le site du SNESUP (www.snesup.fr), dans L’Humanité en janvier dernier[1], dans Le Monde en avril 2009, en particulier sur la question essentielle de la création d’emplois statutaires dans l’enseignement supérieur et la recherche[2]. Sur les enjeux de la loi « Libertés et Responsabilités des Universités » de 2007 et en particulier des sciences humaines, on pourra lire ma contribution dans la Revue Européenne « Histoire & Société », novembre 2008. Continuer la lecture de « Jean Fabbri_PDS 10 170310 »

Obscure Précaire_PDS 10_170310

Mlle Obscure Précaire  étant retenue à un colloque à Bologne (intitulé « plus vite et plus  loin vers une société de l’ignorance »), elle ne peut malheureusement  assister à la séance, mais elle est très honorée de l’invitation et me charge de transmettre ses remerciements. Elle remercie également toutes celles et ceux qui ont soutenu sa candidature au Prix Claude Lévi-Strauss l’an dernier. Continuer la lecture de « Obscure Précaire_PDS 10_170310 »

Henri-Edouard Audier_PDS 10 170310

On assiste depuis 2003 à un chamboulement progressif et complet des finalités, des modes de financement et des structures de la recherche. Si vous prenez la conférence de presse de Claudie Haigneré de septembre 2003[1], vous trouvez déjà à peu près tout ce qui nous est appliqué aujourd’hui. Et ce dans un contexte de décroissance de la part de la recherche qui lui est consacrée dans le PIB, alors que l’enseignement supérieur quant à lui suit l’évolution du PIB. Continuer la lecture de « Henri-Edouard Audier_PDS 10 170310 »