Journée sur l’emploi scientifique, 31/01/15

Misère des postes, recrutements misérables
Nous avons réussi à reprogrammer la journée d’information et d’échange sur les recrutements et l’emploi scientifique (sociologie et sciences politiques) au CNRS et à l’université, qui devait se tenir initialement le 10 janvier.
La journée aura lieu le samedi 31 janvier 2015 de 10h à 18h30 à Sciences Po’ au 56, rue des Saints Pères (Paris, 75007), dans la salle François Goguel – 5ème étage.

Quelques modifications ont été apportées, en raison de ce report ; le programme est susceptible d’être légèrement modifié.
Vous le trouverez ci-dessous. A diffuser sans modération.
En espérant vous y retrouver nombreux.
Journée organisée par l’Association des Enseignants Chercheurs en Science Politique (AECSP), l’Association Française de Sociologie (AFS), l’Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCSMP), l’Association des Sociologues Enseignant.e.s du Supérieur (ASES).
Avec la participation de membres des sections 36 et 40 du CNRS.
PROGRAMME

10h – 10h30 : Introduction

Laurent Willemez (ASES), Fanny Vincent (ANCMSP), Frédéric Lebaron (AFS) et Julien Fretel (AECSP).Procédures de recrutement et emploi scientifique – CNRS
10h30 – 12h30 : Table ronde
Philippe Coulangeon (section 36) – sous réserve, Hélène Combes (section 40).
Modération : Romain Pudal (AFS),  Julien O’Miel (ANCMSP).
12h30 – 14h : Repas libre
Procédures de recrutement et emploi scientifique – Universités
14h – 16h : Table ronde
Laurent Willemez (UVSQ), Christian Papinot (Université de Poitiers), Bernard Pudal (professeur émérite).
Modération : Fanny Jedlicki (ASES), Frédéric Nicolas (ANCMSP)
Recrutement et emploi scientifique : discussions collectives et perspectives
16h – 18h : Session-débat
Camille Boutron et Cyril Catelain (Sciences en marche) ; sous réserve d’autres invité-e-s.
Modération : Artemisa Flores Espínola (ASES), Ana Perrin-Heredia (ASES).18h : Pot convivial

Annonce troisième séance du séminaire Politiques des Sciences, « La précarité dans l’ESR et à l’EHESS », 29/01/15

Cher(s) collègue(s),

Les deux prochaines séances du séminaire « Politiques des sciences » auront lieu les jeudis 29 janvier et 5 février. Vous y êtes cordialement invités.

« La précarité dans l’ESR et à l’EHESS:

focale sur les doctorantEs et les employéEs administratives/ifs »

 

Troisième séance du séminaire « Politiques des sciences »

Jeudi 29 janvier 2015, 17-21 heures

 

EHESS, salle Maurice et Denys Lombard, 96 boulevard Raspail, Paris VIe

Intervention du Collectif contre la Précarité à l’EHESS. Cette séance se veut une expression libre de la situation que connaissent les personnes placées dans une position précaire par rapport à l’emploi dans notre secteur. Nous recevrons également, sur ce même sujet, Artemisa Flores Espinola  ainsi que Roman Pudal

Artemisa Flores Espinola, sociologue,Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris (équipe Cultures et Sociétés Urbaines) ;
Romain Pudal, sociologue, CURAPP-ESS, membre associé au Centre de Sociologie Européenne, Ehess

Voici le lien vers les fichiers audio de la séance : https://archive.org/details/TroisiemeSeanceDuSeminairePolitiquesDesScienceslaPrecariteDans

——————

La suite :

 

« « New public management » ou management par projet :

Comment gâcher le travail »

 

Quatrième séance du séminaire « Politiques des sciences »

Jeudi 5 février 2015, 17-21 heures

 

EHESS, salle Maurice et Denys Lombard, 96 boulevard Raspail, Paris VIe

 

Alors que nous constatons que les nouvelles conditions offertes à la recherche (modes de financement, emplois précaires, injonction à l’internationalisation) ne manquent pas de modifier nos pratiques et nos objets ainsi que les relations entre les chercheurs et la société, cette séance de PDS se propose d’offrir des comparaisons avec d’autres univers de travail.

Nos invités présenteront des enquêtes empiriques et des analyses qui permettent d’élargir les effets des réformes en cours dans l’enseignement supérieur et la recherche. La vertu de la comparaison est de porter l’analyse sur des transversalités qui font ressortir la dimension idéologique des nouvelles manières d’organiser le travail au 21e siècle.

 

 

Marie-Anne Dujarier 

(Maître de Conférences H.D.R. en Sociologie à la Sorbonne Nouvelle- Paris III Chercheure au LISE, Laboratoire Interdisciplinaire pour la Sociologie Economique, URM CNAM /CNRS)

Le management par les nombres : une analyse sociologique

A partir d’enquêtes empiriques dans des organisations publiques et privées, Marie-Anne Dujarier analyse les processus sociaux à l’œuvre lorsque le travail est saisi et évalué par des nombres. Dans une perspective de la sociologie de la critique, elle montre que du point de vue des travailleurs, ce mode d’encadrement du travail joint l’inutile au désagréable.

 

 

Laurent Bloch

(précédemment DSI de l’Université Paris-Dauphine, Responsable de la sécurité des systèmes d’information de l’Inserm, Responsable du Service d’informatique scientifique de l’Institut Pasteur)

Les méthodes de conduite de projets appliquées aux systèmes d’information

Les méthodes de conduite de projet commencent par des idées de bon sens, et finissent par une expansion de la bureaucratie. Leur côté moral, c’est qu’elles conduisent les clients incompétents à faire la fortune de leurs prestataires. Mais elles sont surtout ennuyeuses…

 

Modératrice: Isabelle Backouche
Des compte-rendu et des fichiers audio des séances des années précédentes sont disponibles à l’adresse suivante : http://pds.hypotheses.org

Isabelle Backouche, directrice d’études à l’EHESS (TH)

Michel Barthélémy, chargé de recherche au CNRS

Francis Chateauraynaud, directeur d’études à l’EHESS (TH)

Cecilia d’Ercole, directrice d’études à l’EHESS (TH)

Sophie Desrosiers, maître de conférences à l’EHESS

Mary Picone, maîtresse de conférences à l’EHESS

Christian Topalov, directeur d’études à l’EHESS(*)