« Ce qui est en exception de l’universel de l’Université », le 5 octobre 2017

Séminaire Politiques des Sciences
Jeudi 5 Octobre 2017 à l’EHESS

17h-20h, salle Lombard, 96 Bd Raspail, Paris

Ce qui est en exception de l’universel de l’Université

Lien vers les fichiers audio de la séance : https://tinyurl.com/y93t46lv

« L’Université n’est pas une alma mater, mais une vache à lait. Il n’est pas obligatoire que seules les canailles parviennent à la traire. Ne pas la croire, ne pas y croire, ne pas la servir, mais s’en servir, tel serait le mot d’ordre. Y faire entendre, serait-ce au détour, la mise en doute d’un, de plusieurs, de tous les universels faciles, le programme n’est pas facile et n’est pas sans risque. Mais il n’est pas interdit d’être rusé quand on est sage. Il est possible au sage de fendre la foule. »

Ces sont les dernières lignes de l’article de Jean-Claude Milner, « L’Université comme foule » (2014, p. 114)*. Le texte est à l’origine du thème proposé à la présente séance du séminaire « Politique des Sciences ».
Une des thèses centrales de l’article est que l’Université mondiale, existant comme foule et en expansion illimitée, appelle une conduite qui problématise, voire qui ruine l’« axiome » qui la sous-tend, à savoir : l’Un de la forme-marchandise, sous la loi duquel les savoirs et les universitaires sont rassemblés, produisant, administrant, enseignant et apprenant aux fins d’assurer l’accélération des échanges et l’accroissement de la performativité du système.
Cette problématisation « est désormais un devoir ». Dès lors, si l’on admet l’analyse, il conviendra d’élaborer le point de conduite à tenir, en exception de l’universel de l’Université, et apte à mettre en doute ou à ruiner celui-ci.

Avec Jean-Claude Milner
Modérateur : Plínio Prado

*Lectures

J.-C. MILNER, « L’Université comme foule », paru dans les Cahiers d’études lévinassiennes, 10 (2011) ; version modifiée reprise dans L’universel en éclats, Éditions Verdier, 2014. La version de 2011 est consultable en ligne : http://www.academia.edu/11815502/De_lUniversite_comme_foule
—, Le Juif du savoir, Grasset, 2006.
—, Considérations sur la France. Entretiens avec Ph. Petit, Éditions du Cerf, 2017.

P. PRADO, « Un poète égaré au sein de l’Université. Wittgenstein et l’invention du “non-cours” », Revue Lignes, 30 (2009).
—, « Le couple Socrate et Alcibiade. Notes sur la relation enseignante à l’heure du libéralisme cognitif », Mélanges en hommage à René Schérer, Constantin Irodotou (dir.), L’Harmattan, 2015.
—, « D’un style d’enseignement à Vincennes. Châtelet, Deleuze, Lyotard », François Châtelet, un philosophe au présent, Nathalie Périn (dir.), Hermann, Paris, 2016.