Qu’est ce qu’une université de « rang mondial » ? Séance du 14 février

Depuis le début des années 2000, les universités françaises ont subi de profondes transformations : fusions, création de méta-établissements financés par les plans d’investissements d’avenir (PIA) : IDEX, LABEX, EQUIPEX, mais aussi primes d’excellence, encouragement à la création d’entreprise, etc. L’objectif affiché par les décideurs publics est, à travers ces transformations, d’amener un certain nombre d’établissements français à atteindre « un rang mondial », sur un supposé marché globalisé de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR). Université de « rang mondial », world class university en VO : à quoi renvoie cette expression qui fait désormais florès ?  Si Harvard, Stanford, Oxford ou Cambridge viennent immédiatement à l’esprit pour illustrer cette vue, quel sens lui donner dans le contexte français ? Pourquoi et comment la rhétorique de l’excellence internationale s’est-elle imposée dans les cénacles politiques de l’ESR ? Au-delà du rang dans le classement de Shangaï, régulièrement mis en avant, quels sont lignes directrices des réformes les plus récentes ?

Une douzaine d’années après la mise en place de la LRU, cette séance du séminaire Politique des Sciences propose, en faisant débattre chercheurs, acteurs de l’ESR et décideurs politiques, de questionner le développement des « universités de rang mondial ».

  • Christine Barats (Maître de conférences HDR, Université Paris Descartes, Céditec), « Construction médiatique du classement de Shanghai »
  • Hugo Harari-Kermadec et Romain Avouac (ENS Paris Saclay), « Classement de Shanghai et polarisation sociale du système universitaire français »
  • Christine Musselin (Directrice de recherche CNRS, Centre de Sociologie des Organisations, Sciences Po), « Se mettre à l’IDEX ou être mis à l’index. Conformations, appropriations et résistances aux instruments d’action publique dans trois sites d’enseignement supérieur »
  • Thierry Coulhon (Conseiller Education, Enseignement Supérieur, Recherche et Innovation à la Présidence de la République), « Peut-on construire en France des universités de rang mondial ? »

14 février, de 17h à 21h en salle Lombard, au 96 bd Raspail, EHESS.


2 réponses sur “Qu’est ce qu’une université de « rang mondial » ? Séance du 14 février”

  1. Bonjour, je travaille à Villeurbanne et serai dans l’incapacité d’assister à cette séance. Organisez-vous une prise de notes ou autres? Certain.e.s intervenant.e.s acceptent-elles/-ils de communiquer leurs textes? Je poserai aussi la question à Hugo qui y interviendra (nous nous coordonnons dans la lutte contre les « droits différenciés »). Très cordialement, Eveline Manna, INSA Lyon

  2. Bonsoir,
    J’enregistrerai et déposerai sur notre archive.
    Bien cordialement,
    Arnaud Saint-Martin

Les commentaires sont fermés.