Journées d’étude_Appel à un contre-G8 de l’éducation et de la recherche_5-7 mai 2010

Nous relayons cette annonce pour des journées d’étude auxquelles le séminaire Politiques des Sciences s’associera en tenant une séance exceptionnelle à Dijon.

Appel à un contre G8 de l’éducation et de la recherche

La France présidera les G8 et G20 en 2011. Du 28 au 30 avril à Besançon et du 5 au 7 mai 2011 à Dijon se déroulera le G8 des Universités, volet éducation et recherche du G8-G20 qui aura lieu à Cannes en juin 2011. Le G8-G20 est le moteur de la mondialisation néolibérale ; il définit l’agenda politique qui est ensuite mis en oeuvre par toutes les grandes organisations internationales. Dans ce contexte, le « G8 des Universités » est d’apparition récente. L’édition 2011 de Dijon/Besançon sera la quatrième. Alors que les 3 premiers s’étaient concentrés sur le thème très consensuel du « développement durable », l’objectif affiché du G8 des Universités de 2011 est de planifier la marchandisation de l’éducation et de la recherche. Cette politique d’amplitude internationale détruit déjà le service public d’éducation et de recherche qui offre des garanties minimales en termes d’accès aux études supérieures.

A tous les niveaux, l’éducation et la recherche publiques subissent une dégradation accélérée. Elles sont parmi les services publics fortement touchés par les intérêts du capitalisme, tant à l’échelle européenne qu’à l’échelle mondiale. Sous le prétexte facile de politiques d’austérité, l’Union Européenne et les gouvernements mettent en place des réformes sociales et pédagogiques destructrices. De la maternelle à l’université et pour ce qui concerne la recherche, la tendance est de faire de l’enseignement et de la recherche une marchandise intégrée au marché capitaliste avec pour conséquences le diktat d’une économie de la connaissance, la généralisation d’une pensée unique et totalisante, une aggravation des inégalités sociales, des conditions de travail rabaissées, des droits syndicaux bafoués, libertés académiques (recherche et enseignement) menacées, etc. Le constat est identique en Europe et ailleurs. La France, la Grèce, l’Italie, la Grande-Bretagne, l’Espagne, le Portugal, la Suisse, l’Autriche et d’autres pays sont déjà entrés en lutte contre ces politiques de marchandisation du savoir. Présentes dans les pays où les réformes sont en cours et ceux où le système d’éducation et de recherche est déjà réformé, ces luttes et leurs revendications sont transnationales. Pour mieux contrer les attaques, il convient de regrouper nos forces de réflexion et d’action. Pour nous, il est urgent d’organiser une résistance globale à laquelle participe ce contre G8 dont les objectifs sont :

· de mettre en lumière les questions sociales en lien avec le thème de l’éducation et de la recherche et de fournir un lieu pour l’échange d’expériences pratiques et de discussions théoriques, et des débats autour du rôle de l’éducation et de la recherche, des conditions de leur réalisation et de leurs impacts économiques, sociaux, politiques et environnementaux, aux niveaux local, régional et international.
· de faire entendre d’autres discours sur l’éducation et la recherche, remettre en question la façon dominante d’enseigner et de rechercher, ses institutions et méthodes formatées par des politiques économiques néolibérales, la compétition, la mondialisation des marchés, le consumérisme, la domination et l’exploitation des hommes et de la nature.
· de réaffirmer le pouvoir de l’éducation pour forger la conscience critique, réduire le fossé entre les cultures et les pratiques et libérer les populations de l’oppression, les sortir de l’isolement et de leur éclatement.

Nous proposons de réfléchir ensemble autour des axes suivants – qui ne sont bien sûr pas exclusifs : l’accès à l’éducation et à la recherche ; la précarisation ; l’excellence ; l’autonomie ; la professionnalisation ; la mobilité ; la situation des étudiant-e-s étranger-e-s ; les pédagogies alternatives ; les modalités de luttes ; l’éducation et la société.
Ce carrefour international entre les réseaux oeuvrant dans les champs de l’éducation et de la recherche se veut être un moment fédérateur qui rassemblera des enseignant-e-s, étudiant-e-s, universitaires, chercheur-e-s, parents d’élèves, militant-e-s, et tous ceux et celles qui se sentent concerné-e-s par ces sujets, aux niveaux local, régional et international.
Nous appelons au Contre G8 de l’éducation et de la recherche qui se déroulera à Dijon du 5 au 7 mai 2011.

Collectif d’organisation du contre G8 de l’Éducation et de la Recherche
(Alternatifs 21, AMEB, ATTAC21, CNT21, CUAE, FASE, FSU21, RUSF21, RUSF Franche Comté, Snesup
21, Sud éducation Franche Comté, Sud étudiant, UEC 21, UEC, UGED-FSE, Individuel-le-s)

contact : contreg8-db-2011@riseup.net

Annonce deuxième forum mondial sciences et démocratie_Dakar, 4-6/02/11

La deuxième édition du forum mondial sciences et démocratie se tiendra à Dakar, du 4 au 5 février 2011.

Vous trouverez les informations suivantes en recopiant les liens indiqués dans votre navigateur :

Le programme : http://www.sdwf-fmsd.org/spip.php?article585
La liste des intervenants : http://www.sdwf-fmsd.org/spip.php?article584
La liste des ateliers : http://www.sdwf-fmsd.org/spip.php?article587&lang=en

Le site du forum mondial sciences et démocratie est à l’adresse suivante : http://www.sdwf-fmsd.org/

Annonce conférence-débat du collectif pour la défense de l’université_Refonder l’université_270111

Nous relayons l'annonce suivante :


Après le débat organisé autour d’Alain Trannoy et de Robert Gary-Bobo en 
décembre dernier, le Collectif pour la défense de l’Université (C.D.U.) a le 
plaisir de vous convier à une nouvelle rencontre de son cycle de 
conférences-débats.


Nous recevrons le jeudi 27 janvier 2011 (et non le 13 janvier comme indiqué 
précédemment) Alain Caillé et François Vatin, professeurs de sociologie à 
l'Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense et coauteurs, avec O. Beaud, 
P. Encrenaz et M. Gauchet, de Refonder l’Université. Pourquoi l’enseignement 
supérieur reste à reconstruire, paru en novembre 2010 aux Editions de la 
Découverte. Cette conférence sera l’occasion de débattre des perspectives de 
réformes de l’Université, au regard de sa situation actuelle au sein du système 
français d’enseignement supérieur. 



La conférence-débat aura lieuà 18h, au Centre Panthéon-Sorbonne, salle III, aile 
Soufflot. 



Dans l’attente du plaisir de vous retrouver à l’occasion de cette rencontre, 
veuillez recevoir nos meilleurs vœux pour l’année 2011 et soyez assurés, Chers 
Collègues, Chers Amis, de l’expression de nos meilleurs sentiments.
 
Le bureau du Collectif pour la défense de l’Université


Appel à un contre sommet de l’éducation et de la recherche

[Nous relayons cet appel, initiative de collègues de Dijon et Besançon :]

La  France  présidera  les  G8  et  G20  en  2011.  Du  28  au  30  avril  2011,  se  déroulera  à  Dijon  et
Besançon le G8 des Universités, volet éducation et recherche du G8-G20 qui aura lieu à Cannes en
juin 2011.

Ces conférences internationales sont des tremplins et des soutiens à la mise en place tant nationale
qu’internationale des politiques néolibérales

L’objectif affiché du G8 des universités est de planifier la marchandisation de l’éducation et de la
recherche. Cette politique d’amplitude internationale détruit déjà le service public d’éducation et de
recherche (système accessible à tou-te-s, égalitaire, gratuit, etc.) dans tous les pays du monde.

Nous appelons à l’organisation d’un contre sommet afin de dénoncer et lutter contre ces logiques de
profit et de destruction.

Une  première  réunion  s’est  tenue  le  20  novembre  à  Besançon  rassemblant  divers  organisations  et
individus  franc-comtois  et  bourguignons.  Afin  de  donner  à  ce  contre-sommet,  une  ampleur
internationale  à  la  mesure  des    enjeux,  nous  lançons  un  appel  à  la  constitution  d’un  comité
d’organisation le plus large possible.

Plusieurs actions tel que des conférences, débats, manifestations ont été envisagées.

Une prochaine réunion aura lieu le samedi 8 janvier à la fac de lettres de Dijon (amphi Roupnel) à
partir de 9h
. Nous vous serions reconnaissants de diffuser ce rendez-vous dans vos réseaux. Dans
l’éventualité où vous, ou votre organisation, ne pourrait pas être représenté à la réunion, nous vous
demandons d’indiquer votre désir de vous impliquer à contreg8-db-2011@riseup.net .

Toute proposition, idée, fonds, sont les bienvenus.
Collectif contre le G8 éducation/recherche

Conférences-débats du Collectif pour la Défense de l’Université

Après l’annonce de l’initiative de l’intersyndicale visant à réfléchir à des alternatives plus acceptables par la communauté académique aux “réformes” gouvernementales en matière d’enseignement supérieur et de recherche, nous relayons aujourd’hui l’annonce du programme de rencontres et débats autour de ces mêmes thèmes animé par un autre Collectif. Il semblerait que le mouvement de 2009 donne progressivement la parole à la communauté scientifique sous une forme à la fois républicaine (pour le forme débat ouvert) et scientifique (quant aux thèmes et à la manière de les traiter). Ce sont des initiatives à saluer et à suivre avec intérêt – MB

Continuer la lecture de « Conférences-débats du Collectif pour la Défense de l’Université »

Cycle de “cours-débats” à l’Université Alternative à Sciences Po

Programme de l'université alternative à Sc.-Po.

Des associations et syndicats de Sciences Po unissent leurs efforts
pour mettre en place des cycles de conférences tous les quinze
jours, le mercredi à 19h15 . A travers cette Université Alternative
il s'agit de proposer un ensemble à la fois diversifié et cohérent
de « cours-débats » alternatifs, pour faire entendre une voix
différente et en débattre… Continuer la lecture de « Cycle de “cours-débats” à l’Université Alternative à Sciences Po »