Annonce quatrième séance du séminaire 13 janvier 2011_Politiques européennes et gestion managériale dans l’université et la recherche

École des Hautes Études en Sciences Sociales

Séminaire « Politiques des sciences » 2010-2011

Quatrième séance: Le monde, l’Europe, la France: Politiques européennes et gestion managériale dans l’université et la recherche

jeudi 13 janvier de 17h à 19 h, salle M. et D. Lombard, 96 boulevard Raspail, Paris 6e

Intervenants

Claude Calame (EHESS) : « Les universités européennes et la logique managériale de la concurrence quantitative (processus de Bologne et stratégie de Lisbonne) »

Isabelle Bruno (Université Lille 2) : « De la stratégie de Lisbonne à ‘Europe 2020’: l’enseignement supérieur et la recherche face à l’iceberg managérial de la ‘qualité’ »

Modérateur : Christian Topalov

Un nouveau mode de gouvernement des institutions universitaires et de recherche se met en place à vive allure dans notre pays, fondé sur l’imposition politique de normes étrangères aux logiques scientifiques et extorquant pourtant notre consentement. Les bureaucraties européennes de la science et leurs relais nationaux jouent dans ce bouleversement institutionnel et normatif un rôle essentiel que nous nous proposons d’analyser.

Comptes-rendus et fichiers audio des séances de l’année 2009-2010 et des trois premières séances de l’année en cours sont disponibles à http://pds.hypotheses.org

Et après ?

*Cinquième séance – 27 janvier – Observer la  modernisation : La novlangue du nouveau management public

Accompagnant la “modernisation” de l’université et de la recherche, textes et discours officiels imposent progressivement nombre de mots (maux ?) venus d’ailleurs, tandis que d’autres termes d’usage courant voient leur sens infléchi. Pourquoi cette novlangue ? Comment fonctionne-t-elle ? Que véhicule-t-elle ? Et comment peut-on y résister ? En vue de lancer le débat, un linguiste bon connaisseur de la langue de la République, et une ethnologue ayant fait son terrain dans une agence de com nous feront part de leurs points de vue sur la question.

Intervenants:

– Pierre Encrevé (EHESS): « De quoi cette novlangue est-elle le nom ? »

– Anne Both (Idemec – UMR 6591 CNRS-université Aix-Marseille): «”ça, faut pas le dire comme ça”. Retour ethnographique sur la symbiose entre communication et management»

Modératrice: Sophie Desrosiers